Le Cabinet

Sébastien GAY - Avocat à la Cour

Dès sa prestation de serment en décembre 2012 auprès de la Cour d’appel de Toulouse, Sébastien GAY intègre et se forme au sein d’un Cabinet d'avocats toulousain renommé en droit des affaires spécialisé dans le contentieux commercial et les procédures de prévention et de traitement des entreprises en difficulté où il acquiert un savoir-faire spécifique et une expertise technique.

Passionné par l’art oratoire, il participe aux travaux de la Conférence des avocats du Barreau de Toulouse, concours d’éloquence prestigieux existant à Toulouse depuis 1837, et est élu, en 2013, Deuxième Secrétaire de la Conférence (Promotion 2014).

Fort de ces sept années d’exercice libéral en Cabinet d’avocats spécialisés en droit des affaires, Sébastien GAY décide de fonder en 2019 son Cabinet en plein cœur historique de la Ville de Toulouse dans le Quartier des Carmes.

Le Cabinet conseille et défend une clientèle composée de particuliers, de dirigeants d’entreprise et de sociétés.

Le Cabinet privilégie principalement son intervention en droit des sociétés, droit commercial et droit des contrats mais également dans les différentes branches essentielles du Droit de l'entreprise tant en conseil qu’en contentieux devant les diverses juridictions commerciales, civiles, pénales et ce sur l’ensemble du territoire français.

Le Cabinet intervient également dans les procédures de prévention et de traitement des entreprises en difficulté auprès des Tribunaux de Commerce.

Formation

  • Master II Juriste d’Affaires
  • Diplôme de Juriste Conseil d’Entreprise (DJCE), Université Toulouse I Capitole (2008)
  • Certificat d’études spécialisées en Droit des sociétés délivré par la Fédération Nationale pour le Droit de l’Entreprise (FNDE), Université de Montpellier (2008)
  • Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat (CAPA), Ecole des Avocats Sud-Ouest Pyrénées (2012)
  • Diplôme d'Université de Droit des entreprises en difficulté, Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne (2021)
  • Secrétaire de la Conférence du Barreau de Toulouse (2014)